dimanche 22 décembre 2013

LE ROMAN DE MAUPASSANT...

Comme tous les hivers, ou presque, j’ai effectué mon petit pèlerinage à Noëlivres, le salon de Noël des éditions du Petit Pavé.

Et comme tous les ans, je suis revenu avec quelques nouveautés dans ma besace. Parmi Celles-ci Laure, Flaubert et moi… Maupassant, second roman de Cécile Delîle.

Disons-le sans détours, j’ai été bluffé. Et pourtant l’exercice était difficile : raconter de manière romancée les liens étroits qui unissaient Maupassant, sa mère et son « père » spirituel Flaubert, ce n’est pas rien. C'est même très ambitieux. Il faut pouvoir se plonger dans l’esprit du temps sans sombrer dans la pâle copie, dans le caricatural ou le pseudo-universitaire. Et il faut les faire parler ces oiseaux-là, Maupassant, Flaubert, mais aussi Zola, Dumas fils, Goncourt… les enrober d’une bonne chair, d’une consistance crédible. Il faut que ça sonne vrai, car ce ne sont pas de simples clients, des personnages de second rang. Mais de tous ses défis, Cécile Delîle se joue comme si ce n’était que des amusements d’enfant ! Qualité d’écriture impeccable, justesse de ton irréprochable, langue précise. Tout est là, rythme, humour, intelligence, émotion. On avance dans ce roman comme dans un thriller, emportés que nous sommes par le tourbillon toujours plus ample de la folie croissante de Maupassant. Sans parler du "personnage" de Laure le Poittevin, sa mère, femme forte et libre, que l'on sent vibrer d'amour, de passion et de rage presque à chaque page.

Un grand livre, je le dis sans hésitation, qui mérite d’être lu, connu et reconnu. Alors si vous aimez la littérature de la fin du 19ème, Maupassant, les soirées de Médan et tout l’univers de cette époque : Monet, Nadar, la Tour Eiffel… n’hésitez pas une seconde de plus, offrez-vous Laure, Flaubert et moi… Maupassant, vous ne le regretterez pas !

Résumé :

L’amour fusionnel de Laure et son fils Guy, sa passion secrète pour Flaubert, l’admiration de Maupassant pour son maître, père spirituel ou vrai père ?

Quatrième couverture :

« Sa petite fille Laure Le Poittevin, épouse de Gustave de Maupassant, venait ce 5 août 1850, par une étouffante journée d’été, de mettre au monde le petit de Flaubert. La vieille femme s’approcha doucement du lit avec une carafe, un sucrier et un flacon de fleur d’oranger ; elle rajusta l’énorme édredon en plumes et épongea les mains encore tièdes de Laure comme pour effacer la trace de ce lourd secret. »

Voyage chez Maupassant : A travers ses correspondances et ses oeuvres, avec sa fantaisie d’auteur, Cécile Delîle brouille les pistes et nous plonge dans l’intimité d’un homme à la recherche de son père.

L’amour fusionnel de Laure et son fils Guy, sa passion secrète pour Flaubert, l’admiration de Maupassant pour son maître, père spirituel ou vrai père ? L’histoire de trois personnages d’une surprenante modernité, liés par l’amour et la littérature…
Laure, Flaubert et moi… Maupassant,
Cécile Delîle,
éditions du Petit Pavé, 2013

Aucun commentaire: