samedi 6 septembre 2014

LA RENTRÉE DES PETITES REVUES...

Septembre, c'est la saison des rentrées. Rentrée des classes, évidemment, mais aussi rentrée littéraire. Ces deux rentrées ont d'ailleurs quelques points communs. Elles génèrent toutes deux beaucoup d’excitation pour pas grand chose - car au fond, d'une année sur l'autre, aussi bien du côté des auteurs que des profs, ce sont toujours les mêmes trognes qui reviennent, avec les mêmes discours, les mêmes tics et les mêmes programmes. De la même manière, ces deux rentrées sont placées sous le signe de la mode et de l'esprit moutonnier : dernier sac Adidas pour les uns, dernier Olivier Adam pour les autres ; "Quoi, tu n'as pas lu le nouveau Murakami" d'un côté, "Quoi, tu n'as pas acheté les nouvelles Nike" de l'autre...

Bref, histoire de changer un peu du ronron habituel, j'ai eu envie de vous conseiller deux idées de lecture, deux belles revues dont les derniers numéros viennent justement de paraître.

La première se nomme Amer. Les Âmes d'Atala, qui les éditent, l'avait déclarée morte il y a quelques temps de cela. Force est de constater qu'elle a repris du poil de la bête (clin d’œil au rat crevé qui gît sur la couverture). Cette revue, qui a commencé à paraître à peu près en même temps que Le Grognard m'a toujours été chère car j'en aime l'esprit braillard et décadent, son savant mélange de gouaille punk et de dandysme fin-de-siècle. La dernière livraison est particulièrement copieuse. n'hésitez pas à aller faire un petit tour par là pour en savoir un peu plus sur l'univers de cette chouette petite maison d'édition.

La seconde revue se nomme Délits d'encre et celles et ceux qui ont l'habitude de venir traîner par ici n'ignorent pas que c'est une petite fille du Grognard dont elle a pris la suite au sein des éditions du Petit Pavé. Le nouveau numéro (le 6, là encore) est consacré à Léo Ferré dont Roland Marx, qui l'a rencontré à de multiples reprises, nous parle avec tendresse et érudition.

Pour commander ce numéro ou pour tout savoir des dernières parutions des éditions du Petit Pavé, c'est par ici !

Aucun commentaire: