lundi 6 mars 2017

LES GROS SOUS D'YVES GIBEAU

Le meurtrier de la famille d'Orvault, qui a massacré toute une famille pour quelques hypothétiques Louis d'or, avait-t-il lu Les Gros sous du trop oublié Yves Gibeau ?

J'en doute.

Mais en ce qui vous concerne, vous avez encore le temps de rattraper votre retard.

L’appât de l'or, la folie qui couve, la misère ordinaire, les jalousies : tout était déjà écrit et décrit dans ce très bon roman qui nous rappelle que l'impensable, en général, est tout simplement, tout bêtement humain.

Aucun commentaire: